Slumdog Millionaire ou les fabuleuses aventures de Vikas Swarup

Publié le par Marianne



Comment ne pas parler du film qui a fait couler tant d'encre?
Qui a ému, frustré, déçu, enchanté tant de personnes?
Mais surtout qui encore une fois offre à l'Inde le devant de la scène!

Tout d'abord pour ceux qui l'ignore:

Slumdog est un film réalisé par Dany Boyle ( La Plage, Sunshine,...)
Il s'est inspiré du livre de Vikas Swarup, traduit en français par "Les fabuleuses aventures d'un Indien malchanceux qui devint milliardaire" :

Q&A

Vikas Swarup surpris par sa réussite fulgurante?
Il y a de quoi!
Qui aurait pensé qu'un diplomate de 43 ans, directeur du ministère des affaires étrangères chez K Natwar Singh, fan de thriller se demandant si lui aussi pouvait écrire, voit son premier livre best seller!
Traduit aujourd'hui en plus de 30 langues, il a remporté de nombreux prix dont le South Africa’s Exclusive Books Boeke Prize 2006 et le Prix Grand Public au Salon du livre de Paris 2007.


Il a séduit Dany Boyle qui l'interprète au cinéma:

Slumdog Millionaire

Un titre qui a attiré la fureur de la population indienne
Slumdog signifiant 'chien des bidonvilles"
Encore un film pour montrer l'Inde sous un mauvais jour, noir et pauvre.
Si on l'a beaucoup critiqué, il a néanmoins été défendu par l'acteur Shahrukh Khan
qui a déclaré: qu'il était bien de montrer qu'il y avait plusieurs facettes en Inde, que ce n'était pas pour la dénigrer, la noircir, autrement pourquoi quelqu'un viendrait de l'autre bout du monde pour tourner un film?
La seule chose que l'on peut reprocher est que l'on ne voit encore que la pauvreté.

Au niveau du public européen, il a séduit un grand nombre de personnes en France. Certaines personnes ont jugés que le film ne tenait pas la route, inconcevable, beaucoup moins proche de la réaité par rapport au livre, juste bon à faire verser une larme et se dire que l'on a fait une bonne action en allant voir le film.
D'autre l'on trouvait palpitant, émouvant et , pour ceux qui on lu le livre, différent mais pas moins alléchant.

Ne pas oublier le succès que connait la chanson à la fin du film "Jai Ho"
Inspiré des films Bollywood, elle a sucité un grand enthousiasme.
Les Pussycat dolls l'on d'ailleurs reprise...(sans commentaire)



Personnellement j'ai beaucoup aimé le film, malgré il est vrai qu'il ne montre que la pauvreté de l'Inde. Mais je pense que quand on regarde le film, il faut penser à l'intrigue et non pas "oh en Inde ils sont tous pauvres!" ce qui d'ailleurs est bien loin de la réalité! C'est vrai, il y a des films sur des hommes politiques, des super-héros et pourtant les rues n'en pollullent pas!! Là c'est un film sur un gamin pauvre un point c'est tout.
Je me plonge maintenant dans le livre on se retrouve après lecture pour mes impressions  personnelles!


 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Plume 26/03/2009 11:35

à voir donc !!! merci